Ecologie : la grande barrière de corail réduite de moitié !

les massifs coralliens disparaissent au fil des années...

Sur terre la déforestation s’accélère, sous la mer le constat est similaire !

jeudi 4 octobre 2012, par

Grande barrière de corail : 50% du massif perdu en 27 ans

La dernière étude australienne publiée dans la revue américaine Proceedings of the National Academy of Sciences indique que la grande barrière de corail (Australie) a perdu plus de la moitié de ses prairies coralliennes en 27 ans soit des dizaines de milliers d’espèces marines.

En cause notamment : les tempêtes et cyclones tropicaux, la prédation d’étoiles de mer (l’acanthaster pourpre) et le réchauffement climatique des océans.

© fotolia.com

L’étude rappelle que le corail pourrait se reconstituer en 10 ou 20 ans. Encore faut-il que les intervalles de temps entre les nuisances soient plus espacées pour espèrer une reconstitution complète.

Suite à la publication de cette étude, l’Australie devrait prendre de nouvelles mesures pour protéger son patrimoine naturel. Certes un enjeu écologique, cependant son gouvernement ne perd pas le nord, l’enjeu est aussi économique. La grande barrière de corail rapporte chaque année des dizaines de milliards de dollars de revenus touristiques.


[(Le Saviez-vous : la Grande barrière s’étend sur environ 345.000 km2 le long de la côte Est australienne. Le plus grand ensemble corallien du monde avec 400 espèces de coraux, 1.500 espèces de poissons, 4.000 espèces de mollusques. La Barrière est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1981.)]

La tribu éco-citoyenne a la parole !
Un message, un commentaire ?
Forum

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

CORRIGÉ : Rénovation urbaine : 5 milliards débloqués en six mois (gouvernement)

jeudi 23 mai 2019

Les grues reviennent dans nos quartiers : cinq milliards d’euros ontété engagés par l’agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU), a (...)

Foncier agricole : les prix des terres d'élevage en net recul en 2018 (FnSafer)

jeudi 23 mai 2019

L’écart entre les prix des terres agricoles destinées à la culture et celles vouées à l’élevage est au plus haut depuis 1997, en grande partie (...)