Unilend : un espoir pour booster les PME ?

Prêteurs et emprunteurs, tous y trouveront leur compte.

Unilend, c’est un peu le même principe que le financement participatif, mais avec les taux d’intérêts en plus. Que vous souhaitiez investir ou recueillir un financement, ce nouveau site internet devrait être un sacré coup de main en cette période de crise.

samedi 23 novembre 2013, par

© fotolia.com

Unilend : « vos intérêts se rencontrent ».

Vous ne savez pas quoi faire de votre argent (oui, parfois ça arrive quand même à certains d’entre nous) ? Pourquoi pas vous en servir pour investir dans une entreprise porteuse d’un projet solide qui ne demande qu’à pouvoir le réaliser ? Vous l’aidez non seulement à mettre en œuvre ses idées mais également à se développer. Et pour vous ? C’est tout bénef ! Vous avez la satisfaction d’avoir fait un geste pour nos entreprises françaises en difficulté et en plus, vous obtenez un retour sur investissement en fixant vos taux d’intérêts. Vous pourriez devenir un sérieux investisseur ! Et pas besoin d’être millionnaire pour cela. Vous pouvez prêter à partir de 100 euros seulement. Et surtout, vous décidez où va votre argent : vous choisissez l’entreprise qui bénéficiera de votre investissement et avez à votre disposition plusieurs indices qui vous permettent d’investir en tout sécurité : vous avez accès aux comptes de l’entreprise à qui Unilend attribue une note de risque, vous permettant de réduire les incertitudes et ainsi les pertes ! D’autant plus que le site met un point d’honneur à ne sélectionner comme emprunteurs que les entreprises avec un projet solide.
Du côté des entreprises, c’est tout bénef aussi. Une fois le projet validé, le financement est obtenu en 4 semaines maximum (selon le site). Il n’y a ni frais, ni commissions. Elle peut choisir les investisseurs aux taux d’intérêts les plus intéressants !
Le succès devrait être au rendez-vous puisque la version anglaise dont s’est inspiré Unilend a rencontré un sacré succès outre-Manche !

Un nouvel espoir pour les entreprises françaises ?

Il faut dire que ces derniers temps, le quotidien de nos PME n’est pas tout rose.. Des charges en veux-tu en voilà et personne pour les soutenir. Pourtant on nous martèle sans cesse qu’il faut les favoriser. Encore une fois, que des paroles et pas d’acte concret. Faudrait-il rappeler à tous, et surtout au gouvernement, que les plus de 3,2 millions de PME françaises représentaient en 2010, plus de 52% de l’emploi salarié, 38% du chiffre d’affaires, 49% de la valeur ajoutée et 43% de l’investissement en France (Chiffre du ministère de l’économie et des finances) ? Elles sont donc un pilier incontournable de l’économie française et méritent donc un soutien conséquent. Alors que le gouvernement Hollande ne semble pas décidé à leur prêter main forte (et surtout de l’argent..), c’est le site Unilend qui va peut-être constituer cette main tendue et sortir les PME de cette galère. C’est un nouvel espoir, un cri d’encouragement pour tous ces chefs d’entreprise qui se sentent sacrifiés. Nicolas Lesur, co-fondateur du site, est très optimiste sur la capacité d’Unilend à aider ces entreprises. Il espère fédérer assez de prêteurs pour générer 150 millions d’euros de prêts d’ici 3 ans et 1 milliard sous 5 ans. Un objectif que vous contribuerez peut-être à atteindre. Alors à vos marques, prêts, feu, prêtez !

La tribu éco-citoyenne a la parole !
Un message, un commentaire ?
Forum

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Alstom/Siemens : Bouygues, virulent contre Bruxelles, croit à un dividende

jeudi 21 février 2019

Le géant français Bouygues a dénoncé jeudi le rejet récent par Bruxelles de la fusion des groupes ferroviaires Alstom, dont il est premier (...)