Objets connectés : les Français Like !

La folie des objets connectés s’empare des Français !

Les objets connectés ont la côte auprès des Français, qui sont très nombreux à les plébisciter selon un sondage réalisé par l’institut BVA.

vendredi 14 février 2014, par

**Objets connectés : 23 % des Français en utilisent déjà !

Qui a dit que les Français n’aimaient pas les nouvelles technologies ? Une idée qui ne s’applique en tout cas pas aux objets connectés qui attirent beaucoup les Français.

Capteurs d’activité physique, accessoires pour la santé, la sécurité, le divertissement et même pour les animaux... Et les Français sont déjà sur le coup !

Selon de récents sondages, les objets connectés, qui pourtant n’en sont qu’à leurs balbutiements, ont la côte.

23 % des personnes interrogées en utilisent, selon un sondage BVA & Syntec Numérique.

**Objets connectés : mesurez votre santé !

Ce qui séduit et intéresse le plus à l’heure actuelle, c’est ce qui existe déjà c’est-à-dire les objets connectés liés au bien-être et à la santé (21%) : bracelets pour savoir si l’on fait suffisamment d’exercice physique chaque jour, appareils connectés pour surveiller sa tension, etc.

Dans ce domaine, les attentes sont importantes. 64% des Français espèrent voir se développer les objets connectés dédiés à la santé. C’est ce que l’on appelle aussi " l’automesure ".

Les capteurs dédiés au sport, pour suivre son état physique en temps réel et ses performances sportives, sont également une réalité (pour 9% des Français) : capteurs cardiaques et autres chaussures connectées, etc.

**Objets connectés : il y a aussi la sécurité...

Mais le deuxième gros centre d’intérêt c’est la sécurité (21% d’utilisateurs) avec les caméras connectées, les capteurs d’intrusion, etc. Tout cela est bien entendu relié sans fil au smartphone qui confirme sa place au cœur de notre écosystème numérique. C’est bien le smarpthone qui favorise l’explosion de ces objets connectés.

Cela dit, un Français sur deux (49 %) trouvent les objets connectés encore trop chers. Il est vrai qu’à 100 Euros minimum le bracelet connecté, ce n’est pas donné mais les prix devraient baisser et l’on annonce déjà des modèles deux fois moins couteux.

Bref, les objets connectés nourrissent beaucoup d’espoir. On espère qu’ils vont nous faire gagner du temps (47%), nous éviter d’oublier des choses dans la vie de tous les jours (27%) et même nous rendre plus intelligents (20%) !

**Objets connectés : quels sont les risques ?

Gare cependant aux risques de déconvenues. Certains objets connectés ne sont pas facile à utiliser ni forcément très fiables. Il y a les craintes concernant la santé à cause des ondes électromagnétiques même si ces objets ont des puissances d’émission infinitésimales par rapport à toutes les ondes qui nous entourent déjà.

Plus sérieux en revanche : toutes les questions de confidentialité des données personnelles collectées par ces fameux objets connectés.


Le saviez-vous ? : En 2020, il y aura 100 à 200 milliards d'objets connectés dans le monde. Un nouveau secteur qui devrait peser 400 millions d'Euros rien qu'en France en 2015.

La tribu éco-citoyenne a la parole !
Un message, un commentaire ?
Forum

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Rénovation des logements : l'agence publique simplifie les procédures

jeudi 18 avril 2019

L’Agence nationale de l’habitat (Anah), organisme public destiné à subventionner les travaux sur les logements privés, a fait part jeudi de (...)

Sarthe : la LGV passe près de son château, il obtient plus de 700.000 euros

jeudi 18 avril 2019

Le tribunal administratif de Nantes a condamné Eiffage Rail Express, maître d’ouvrage de la ligne à grande vitesse Bretagne-Pays de la (...)

Où acheter un studio pour le louer ? Top 50 des villes les plus rentables

jeudi 18 avril 2019

Vous souhaitez acheter un bien immobilier pour le louer ? Si vous souhaitez percevoir un rendement attractif, vous devez impérativement (...)

Âge légal de départ à la retraite : 64 ans au lieu de 62 ans semble bien pour le MEDEF

jeudi 18 avril 2019

Le Medef a proposé jeudi de relever l’âge légal de départ en retraite de 62 à 64 ans d’ici 2028, afin d’assurer l’équilibre comptable du (...)