Ma tribu éco-citoyenne
Vous êtes ici : Accueil » Culture » Au nom de la Terre d’Edouard Bergeon : le film bouleversant de la (...)

Au nom de la Terre d’Edouard Bergeon : le film bouleversant de la rentrée

Bien au-delà des clichés et des polémiques actuelles autour des agriculteurs, l’écologie, la pollution, Au nom de la Terre, vous donnera une véritable claque, la dureté de la vie de ces passionnés frappant votre visage. Personne ne sort indemne d’un tel film, un changement de regard, nécessaire pour beaucoup d’entre nous, à l’heure des accusations et de la prise de responsabilités de chacun. Au nom de la Terre, nous devrions tous en prendre de la graine.

D 24 septembre 2019     A Melissa Lapalus

Au nom de la Terre d'Edouard Bergeon : le film bouleversant de la rentrée

Affiche Au nom de la Terre, film d’Edouard Bergeon


Le film de la rentrée à voir

Inspirée d’une histoire vraie, Edouard Bergeon nous présente une œuvre - son premier long métrage - qui laisse sérieusement réfléchir à l’évolution du monde agricole de ces 40 dernières années. A l’heure des scandales avec des entreprises prêtes à tout pour le profit, avec ces animaux auxquels l’on ne donne que des hormones et des antibiotiques pour avoir plus, toujours plus. En regardant ce film, vous prendrez une bonne claque, une de celle qui vous fera du bien. La vie des agriculteurs n’est pas celle des critiques écolos, mais des victimes de notre propre société, comme nous tous.

Une dure vie

La dure réalité quotidienne d’un agriculteur. Notre folie consumériste, tout un système qui part en vrille. De manger des fruits et légumes hors saison, plébisciter le transport alors que le court circuit, du producteur au consommateur, serait tellement plus bénéfique pour nous tous. On a tous à y gagner. Arrêtons d’acheter des produits qui viennent de l’autre côté de la Terre. On entend le cri de tous les paysans de France. Dans Au nom de la Terre, on voit une exploitation familiale avec des débuts heureux mais qui s’endette de plus en plus.

Tous les publics concernés

Ce film ne touche pas seulement les agriculteurs. Il parle à tout le monde, tous ceux qui ont une assiette remplie tous les jours. Tous ceux qui ne veulent pas se retrouver qu’avec des merdes industrielles dans quelques années.

Des acteurs au sommet de leur talent

Edouard Bergeon a réalisé le documentaire « Les fils de la Terre » en 2012, qui est aussi une pépite à absolument voir. Celui-ci a été adoré par Guillaume Canet qui a voulu travailler sur le film du réalisateur dès qu’il a entendu parler du projet.
Guillaume Canet joue d’ailleurs intimement bien le père du réalisateur dans ce film poignant. La mère est jouée magnifiquement bien par Veerle Baetens. Rufus joue le rôle du grand-père aimant et maladroit dans ses mots. Samir Guesmi joue un ami proche de son père - celui qui voit toute la descente du père. Yona Kervern, une jolie découverte, joue la sœur. Anthony Bajon joue le rôle du réalisateur lui-même. Avec une bande son entre nostalgie et drame, ce film est un véritable coup de poing. Film vu en avant-première le 22 septembre 2019.

Au nom de la Terre en salles le mercredi 25 septembre 2019

Synopsis Au nom de la Terre

Pierre a 25 ans quand il rentre du Wyoming pour retrouver Claire sa fiancée et reprendre la ferme familiale. Vingt ans plus tard, l’exploitation s’est agrandie, la famille aussi. C’est le temps des jours heureux, du moins au début… Les dettes s’accumulent et Pierre s’épuise au travail. Malgré l’amour de sa femme et ses enfants, il sombre peu à peu… Construit comme une saga familiale, et d’après la propre histoire du réalisateur, le film porte un regard humain sur l’évolution du monde agricole de ces 40 dernières années

Donner votre avis sur cet article: Au nom de la Terre d’Edouard Bergeon (...)

Attribuez des étoiles pour indiquer votre choix : 1 étoile, pas top, 5 étoiles, Top !

Forum: à propos de Au nom de la Terre d’Edouard Bergeon (...)

Un message, un commentaire ?
Vous pouvez télécharger le contenu de cet article au format PDF : Enregistrer au format PDF

À découvrir également

Rechercher

Lettre de la Tribu (hebdomadaire)

 

Publiez vos articles sur Zurbains.com

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

TOP 5 des posts Zurbains les plus likés

Au nom de la Terre d'Edouard Bergeon : le film bouleversant de la rentrée
Au nom de la Terre d’Edouard Bergeon : le film bouleversant de la rentrée

1Au nom de la Terre d’Edouard Bergeon : le film bouleversant de la rentrée
(5 - 3 votes)
Lutte contre le changement climatique : et si replanter des arbres était le plus efficace ?
Lutte contre le changement climatique : et si replanter des arbres était le plus efficace ?

2Lutte contre le changement climatique : et si replanter des arbres était le plus efficace ?
(5 - 3 votes)
Réduction des déchets : semaine de sensibilisation du 16 au 24 novembre
Réduction des déchets : semaine de sensibilisation du 16 au 24 novembre

3Réduction des déchets : semaine de sensibilisation du 16 au 24 novembre
(4.97 - 1 vote)
Aubade, collection lingerie et balnéaire Printemps - été 2020, âmes sensibles, s'abstenir, c'est divin !
Aubade, collection lingerie et balnéaire Printemps - été 2020, âmes sensibles, s’abstenir, c’est divin !

4Aubade, collection lingerie et balnéaire Printemps - été 2020, âmes sensibles, s’abstenir, c’est divin !
(4.97 - 1 vote)
La bonne gestion de l'eau en Afrique, clé de la compétitivité agricole
La bonne gestion de l’eau en Afrique, clé de la compétitivité agricole

5La bonne gestion de l’eau en Afrique, clé de la compétitivité agricole
(4.97 - 1 vote)

TOP 5 des posts Zurbains 2019 les plus lus

Lutte contre le changement climatique : et si replanter des arbres était le plus efficace ?
Lutte contre le changement climatique : et si replanter des arbres était le plus efficace ?
Cantines scolaires de Bondy et Noisy-le-Sec : repas végétariens, produits Bio, réduction des déchets... Des exemples à suivre
Cantines scolaires de Bondy et Noisy-le-Sec : repas végétariens, produits Bio, réduction des déchets... Des exemples à suivre
4 & 5 juillet 2019 : appel au boycott des réseaux sociaux ! Probablement non entendu, ni suivi...
4 & 5 juillet 2019 : appel au boycott des réseaux sociaux ! Probablement non entendu, ni suivi...
Empreinte écologique, bio-capacité, théories de l'effondrement et de la décroissance, faisons le point...
Empreinte écologique, bio-capacité, théories de l’effondrement et de la décroissance, faisons le point...
Nouvelles lingettes bébé biodégradables, enfin un terme à un scandale environnemental majeur ?
Nouvelles lingettes bébé biodégradables, enfin un terme à un scandale environnemental majeur ?