Un été local, éthique, écolo : 10 bons plans pour des micro-aventures en France © stock.adobe.com

Un été local, éthique, écolo : 10 bons plans pour des micro-aventures en France

Publié le  à 0 h 0

Le coronavirus a remis en question la notion de voyage. Plutôt que de partir à l’étranger, la tendance est de faire rimer vacances avec local et retour à la nature. C’est tout le concept de la micro-aventure, qui se développe en France. Suivez le guide !

Un été local, éthique, écolo : 10 bons plans pour des micro-aventures en France
L’épidémie de Covid-19 a provoqué l’annulation de nombreux séjours à l’étranger. Un mal pour un bien, puisque cela incite les Français à se tourner vers leur territoire. Montagnes, lacs, mer, canyons, forêts, océan, petits villages typiques, grandes villes dynamiques… L’Hexagone ne manque pas de paysages, d’ambiances et de traditions.
 
Et si c’était le bon moment pour partir en micro-aventure ? Rien de compliqué : il s’agit de partir quelques jours, parfois à seulement quelques kilomètres de chez soi, souvent à pied ou à vélo. En somme, de petites aventures respectueuses de l’environnement, locales et accessibles à tous. Une tendance qui s’est renforcée avec le (dé)confinement, l’envie d’espace et de nature pour profiter d’une liberté retrouvée. 
 
Voici la sélection, par We Demain, de sites, plateformes et applications pour partir en micro-aventure en France, pour des vacances locales, éthiques et écolos. 
 


1. Chilowé
Ferdinand Martinet et Thibaut Labeyancien, ancien consultant et avocat, ont lancé en 2017 une newsletter hebdomadaire au ton décalé et destinée aux citadins en manque de nature et d’aventure, baptisée Chilowé. Celle-ci compte aujourd’hui plus de 30 000 abonnés. 
 
Depuis, ils ont publié un guide, avec des expériences atypiques au départ de Paris, et développé leur plateforme web, sur laquelle ils proposent plus de 250 idées de micro-aventures dans toute la France : traverser le marais poitevin à vélo en un week-end, descendre la Seine en kayak pour rejoindre Honfleur, en Normandie, ou plus simplement des itinéraires de randonnées à Fontainebleau, en région parisienne…
  
"Pas besoin d’être Mike Horn ou Kilian Jornet (NDLR : aventurier et sportif de l’extrême) pour connaître le côté grisant de l’aventure", assure Ferdinand Martinet, au média Le Parisien . "On peut vivre des choses incroyables à quelques kilos de CO2 de son domicile".

  
Chilowé a même créé sa propre agence de micro-expériences, avec guide, repas et matériel compris, pour partir à l’aventure en famille, en couple ou entre copains. 
 
Le premier festival "dédié à la nature et à la micro-aventure", organisé par la fondation GoodPlanet de Yann Arthus-Bertrand, doit se tenir les 19 et 20 septembre prochains à Paris. Avec la présence notamment de la navigatrice Capucine Trochet, du photographe animalier Jérémie Villet et du youtubeur Capitaine Rémi.
 


2. Helloways
Partir en randonnée ou micro-aventure depuis Paris, Marseille, Lyon, Nantes ou encore Bruxelles, et grâce aux transports en commun. C’est l’objectif que ce sont fixés Clément Lhommeau et Nicolas Chevolot lorsqu’ils ont fondé le site Helloways en 2018. 
 
En mai, grâce à un accord avec la Fédération française de la randonnée pédestre, 600 nouveaux itinéraires ont été ajoutés au catalogue du site spécialisé, qui en comptait déjà 400. Au programme, des treks dans les Calanques, le Vercors, à Annecy, ou encore la traversée de la Chartreuse, rebaptisée "the Litte Yosemite". Entre sportifs, en famille ou entre amis, il y en a pour tous les goûts. 
 
Certains itinéraires sont téléchargeables gratuitement. Sinon, il faut opter pour l’abonnement à Helloways, de 39,90 euros par an, qui donne accès à toutes les randonnées du site, ainsi qu’à un suivi GPS des itinéraires ou à des tarifs préférentiels pour des évènements rando. La plateforme propose également des offres intermédiaires, à partir de 9,90 euros pour ceux qui ne souhaitent pas s’engager à l’année.
 


3. Deux jours pour vivre
"1 samedi + 1 dimanche + parfois 1 RTT", c’est le crédo d’Amélie Deloffre, pionnière de la micro-aventure depuis 15 ans et qui, après avoir créé une newsletter, a lancé son site 2 jours pour vivre  en 2017. Elle a également publié un livre, du même nom, à l’automne 2019 aux éditions Gallimard.
  
"J’entends reconnecter ma génération aux vrais kifs de la vie. Ceux qu’on trouve dehors, sans 4G, qui coûtent que dalle mais rendent profondément heureux : la nature, le vent plein le visage, l’imprévu, les rencontres, les pâtes au réchaud, l’effort, le faire par soi-même, l’inconnu, les nuits sous tente", écrit-elle sur son site.
 
 
 
 
 
 

Votre avis

Forum des lecteurs : votre opinion, un témoignage, un avis, lancez un débat!