Ma tribu éco-citoyenne
Vous êtes ici : Accueil » Actualités » Revue de presse web » Qui sera le prochain homme à marcher sur la Lune ?

Qui sera le prochain homme à marcher sur la Lune ?

A Albane Guichard

Qui sera le prochain homme à marcher sur la Lune ?
©stock.adobe.com

Qui sera le prochain homme à marcher sur la Lune ?
Dans la nuit du 20 au 21 juillet 1969, Neil Armstrong effectue "un petit pas pour l’homme, un grand pas pour l’humanité". Cinquante ans après la première marche de l’Homme sur la Lune, l’idée d’y retourner obsède toujours autant. 

Car aucun humain n’a refoulé le satellite naturel depuis le 11 décembre 1972, date de la mission Apollo 17, il y a presque 47 ans.

Si les Américains restent les seuls à avoir réussi cet exploit, de nombreux pays et entreprises privées se sont aujourd’hui lancés dans la course à la Lune.

Petit tour d’horizon des programmes lunaires en cours.


Les États-Unis et la NASA : objectif 2024
La NASA, l’agence gouvernementale américaine chargée de l’exploration spaciale, entend bien renvoyer des hommes sur la Lune, comme elle l’a fait à six reprises entre 1969 et 1972 (au total, 12 Américains y ont marché). 

Mais au XXIe siècle, il n’est plus question d’y aller simplement pour planter le drapeau aux cinquante étoiles. L’objectif est tout autre : la Lune doit devenir une porte d’entrée sur Mars. 

En décembre 2017, Donald Trump a signé la "Space Policy Directive 1", une directive visant à planifier le retour des astronautes américains sur le sol lunaire, en vue d’un voyage vers la planète rouge.

Un an plus tard, la NASA annonce dans une vidéo promotionnelle sur Twitter le projet de "retourner sur la Lune pour y rester, afin d’aller encore plus loin, sur Mars". 

We’re returning to the Moon, preparing to go beyond to Mars. We are going. We are NASA. pic.twitter.com/y24AaicGRy

La mission, nommée Artemis, prévoyait au départ de retourner sur la lune en 2028. Mais le Président américain en a décidé autrement. En avril 2019, il a fait avancer la date limite à 2024, et a par la même occasion octroyé 1,6 milliards de dollars supplémentaires à la NASA. 

Artemis sera-t-elle à la hauteur d’Apollo ? Rendez-vous dans cinq ans pour le savoir. 


La Chine : objectif 2036
En posant son astromobile Yutu sur la Lune en décembre 2013, la Chine s’inscrit officiellement dans la course à la conquête lunaire, jusque-là disputée par les États-Unis et la Russie depuis la Guerre froide. 

Après le succès de cette mission Chang’e 3, la Chine devient la première nation à alunir sur la face cachée de la Lune avec Chang’e 4, début janvier 2019. 

Mais l’Administration spatiale nationale chinoise veut aller encore plus loin en envoyant des hommes sur place, d’ici 2036. L’annonce a été confirmée par le Lieutenant Général Zhang Yulin en avril 2016. 

D’ici là, une nouvelle mission lunaire, sur la surface visible cette fois, est prévue pour la fin d’année afin de ramener des échantillons sur Terre. 


L’Inde : objectif 2021
Le 15 juillet 2019, l’ISRO , l’agence spatiale de l’Inde, devait lancer sa mission lunaire, Chandrayaan-2. En raison d’un problème technique, le départ de la fusée GSLV-MlIII vers le pôle Sud de la Lune a été reporté au 22 juillet. 

Si l’alunissage est réussi, l’Inde deviendra le troisième pays à poser un appareil sur la Lune, après les États-Unis, la Russie et la Chine.

Un premier pari qui devrait préparer le suivant : envoyer des astronautes indiens sur le sol lunaire. 

Kailasavadivoo Sivan, président de l’ISRO, a affirmé que le Premier ministre indien Modi a fixé la date de "décembre 2021, avant le 75e anniversaire de l’indépendance" qui aura lieu à l’été 2022. 


Et l’Europe dans tout ça ?
Le gouvernement américain n’a pas souhaité mettre en place une coopération entre la NASA et l’Agence Spatiale Européenne (ESA) pour la première phase du retour sur la lune, prévu en 2024. Une décision qui laisse l’Europe quelque peu en reste. 

En juin, les responsables des agences spatiales européenne, japonaise, canadienne, russe et américaine se sont rencontrés pour discuter d’un accord. La NASA et l’ESA travaillent déjà sur une station en orbite autour de la Lune, baptisée Gateway. 
 
 
 
 
 
[


Voir en ligne : https://www.wedemain.fr/Qui-sera-le...

Donner votre avis sur cet article: Qui sera le prochain homme à marcher (...)

Attribuez des étoiles pour indiquer votre choix : 1 étoile, pas top, 5 étoiles, Top !

Forum: à propos de Qui sera le prochain homme à marcher (...)

Un message, un commentaire ?

À découvrir également

Rechercher

Lettre de la Tribu (hebdomadaire)

 

TOP 5 des posts Zurbains 2019 les plus lus

1.  

Cantines scolaires de Bondy et Noisy-le-Sec : repas végétariens, produits Bio, réduction des déchets... Des exemples à suivre
Cantines scolaires de Bondy et Noisy-le-Sec : repas végétariens, produits Bio, réduction des déchets... Des exemples à suivre

2.  

Lutte contre le changement climatique : et si replanter des arbres était le plus efficace ?
Lutte contre le changement climatique : et si replanter des arbres était le plus efficace ?

3.  

4 & 5 juillet 2019 : appel au boycott des réseaux sociaux ! Probablement non entendu, ni suivi...
4 & 5 juillet 2019 : appel au boycott des réseaux sociaux ! Probablement non entendu, ni suivi...

4.  

Métro du Grand Paris : risque important de surchauffe dans le BTP et l'ingénierie (audit)
Métro du Grand Paris : risque important de surchauffe dans le BTP et l’ingénierie (audit)

5.  

Vacances 2019 : la France, 1ère destination des Français, budget oblige
Vacances 2019 : la France, 1ère destination des Français, budget oblige

Publiez vos articles sur Zurbains.com

Vous inscrire sur ce site Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

TOP 10 des posts Zurbains les plus likés

1Lutte contre le changement climatique : et si replanter des arbres était le plus efficace ?
(5 - 3 votes)
2Cantines scolaires de Bondy et Noisy-le-Sec : repas végétariens, produits Bio, réduction des déchets... Des exemples à suivre
(4.97 - 1 vote)
3Record absolu de température sur la Terre en juin 2019
(4.97 - 1 vote)
4Centrales nucléaires et canicule : un double-effet brûlant pour l’environnement
(4.97 - 1 vote)
5Canicule de juin : rendue au minimum 5 fois plus probable à cause de l’activité humaine
(4.97 - 1 vote)
615.000 trottinettes électriques sur Paris : trop de concurrence, de dégradations, le port du casque obligatoire et ce serait la fin
(4.97 - 1 vote)
7Fête du cinéma : prix réduits à 4€ jusqu’au 3 juillet 2019
(4.97 - 1 vote)
8Plafonnement des loyers sur Paris II, le retour
(4.97 - 1 vote)
9Vacances 2019 : la France, 1ère destination des Français, budget oblige
(4.97 - 1 vote)
10Investissement sur la vanille : un placement qui peut vous laisser un goût bien amer
(4.97 - 1 vote)
11Empreinte écologique, bio-capacité, théories de l’effondrement et de la décroissance, faisons le point...
(4.97 - 1 vote)
12Explosion du déficit budgétaire français à fin mai 2019 : pas de panique, tout est sous contrôle, enfin presque...
(4.97 - 1 vote)
13Facebook, un terreau fertile pour la prolifération de logiciels malveillants
(3.97 - 1 vote)
14Soldes d’été 2019 : dates, produits, règles, amendes pour fausses soldes
(3.97 - 1 vote)
15Canicule : les marchands de glaces multiplient leurs ventes par 6 !
(3.97 - 1 vote)