Réforme des retraites 2022 : le recul de l’âge légal de départ de 62 à 64 ans se précise

Réforme des retraites 2022 : le recul de l’âge légal de départ de 62 à 64 ans se précise © stock.adobe.com

La réforme des retraites initiale, celle visant à instaurer un système universel à points, ne se fera pas. Il faut donc retourner aux propositions précédentes afin de tenter de faire survivre le système des retraites. La solution la plus évidente serait de reculer l’âge de départ légal à la retraite. Actuellement fixé à 62 ans, le reculer à 64 ans est une piste sérieuse. Un galop d’essai a été adressé aux médias, afin de tester l’état d’esprit des Français sur ce sujet, élection présidentielle de 2022 en ligne de mire.

Publié le

À chacun son tour...

Après Emmanuel Macron, au tour donc de Bruno Le Maire de confirmer que le recul de l’âge légal de la retraite, pourtant si fermement défendu avant la pandémie, serait, au final, la meilleure des solutions. En ce mardi 29 juin, le ministre de l’Économie Bruno Le Maire s’est dit favorable à ce que le gouvernement recule l’âge de départ à la retraite. «  Moi je donne mes convictions, je suis favorable (à un relèvement de l’âge de départ) parce que c’est l’intérêt des Français et l’intérêt de la France que tout le monde, globalement, que notre pays, travaille davantage », a déclaré le ministre de l’Économie sur Cnews.

Probablement 64 ans à terme

L’âge légal de départ à la retraite va-t-il passer de 62 ans à 64 ans ? Rien n’est évidemment encore fixé. L’élection présidentielle est en ligne de mire, et les galops d’essais seront nécessaires afin de savoir si l’opinion peut accepter une telle mascarade. Il faut ainsi préparer les esprits. Si l’âge de départ légal à 64 ans n’est pas acté, le reculer d’une seule année semble stupide. Puisque la réforme initiale des retraites (le système universel à points) n’aura jamais lieu en France, il faudra bien trouver une solution afin que ce système puisse avoir une chance de survivre. La Cour des Comptes a recommandé de repousser l’âge de départ en retraite.

Repousser de six mois par génération

Selon Les Echos, "cette mesure serait inscrite dans le budget de la Sécurité sociale pour 2022, voté à partir d’octobre". Les premiers concernés seront ceux nés en 1961, qui peuvent aujourd’hui partir à la retraite dans deux ans. Ils devraient travailler six mois de plus. La bascule se ferait en 2022-2023 indique le journal. La génération de 1964 pourrait par exemple travailler jusqu’à 64 ans en 2028-2029.

L’adresse originale de cet article est https://www.francetransactions.com/...

Votre avis

Forum des lecteurs : votre opinion, un témoignage, un avis, lancez un débat!