Location touristique : Abritel assigné en justice par la DGCCRF pour pratique commerciale trompeuse

Location touristique : Abritel assigné en justice par la DGCCRF pour pratique commerciale trompeuse © stock.adobe.com

La DGCCRF assigne la plateforme ABRITEL devant le tribunal judiciaire de Paris pour pratique commerciale trompeuse.

Publié le

Annonces frauduleuses sur la plateforme de locations de vacances Abritel

A la suite de plusieurs signalements auprès de ses services ou dans les médias de cas de consommateurs victimes d’annonces frauduleuses sur la plateforme de locations de vacances Abritel, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a réalisé une enquête portant sur le site internet et l’application mobile de cette plateforme, en 2020 et 2021.

La lutte contre les arnaques, un argument surtout commercial

Les investigations ont mis en évidence une communication commerciale vantant les contrôles effectués, la fiabilité, la sécurité et les garanties d’utilisation de la plateforme, en contradiction avec ses conditions générales d’utilisation, qui en réduisent largement la portée effective.

Assignation en justice, une indemnisation des victimes davantage facilitée

En vue d’obtenir la cessation de ces pratiques commerciales trompeuses, consistant à induire en erreur le consommateur sur les résultats attendus de l’utilisation de la plateforme et des contrôles effectués par Abritel, sur la portée des engagements de la plateforme et sur le traitement des réclamations, les sociétés HomeAway France et EG Vacation Rentals Ireland Limited, gestionnaires de la plateforme Abritel, ont été assignées par la DGCCRF devant le tribunal judiciaire de Paris. Cette action, complémentaire de celle de certains plaignants, est susceptible de faciliter l’indemnisation des victimes de ces pratiques.

L’adresse originale de cet article est https://www.francetransactions.com/...

Votre avis

Forum des lecteurs : votre opinion, un témoignage, un avis, lancez un débat!