Ma tribu éco-citoyenne
Vous êtes ici : Accueil » Actualités » Coronavirus/confinement : votre employeur peut désormais vous imposer de (...)

Coronavirus/confinement : votre employeur peut désormais vous imposer de prendre vos congés

L’état d’urgence sanitaire bouscule le code du travail. L’employeur pourra désormais vous imposer de prendre vos congés, dans la limite d’une semaine, pendant la période confinement.

D 21 mars 2020     A FranceTransactions.com (avec AFP)

Coronavirus/confinement : votre employeur peut désormais vous imposer de prendre vos congés
©stock.adobe.com

Ce n’est pas encore officiel, mais la période de confinement devrait être étendue jusqu’au 15 avril 2020 minimum, selon les dernières lois publiées au Journal Officiel. Durant cette période, votre employeur va pouvoir vous imposer de prendre une semaine de vos congés.

L’employeur pourra imposer au salarié de prendre une semaine de congés

L’employeur pourra imposer la prise de congés payés pendant la période de confinement, dans la limite d’une semaine selon un amendement adopté au Sénat qui doit encore être confirmé ce vendredi à l’Assemblée nationale. Selon le Code du travail, actuellement, sans accord collectif, l’employeur ne peut « modifier l’ordre et les dates de départ moins d’un mois avant la date prévue ». « Notre intention dans la loi c’est de réduire ce délai, pour qu’on puisse s’adapter à la situation actuelle. C’est donc une disposition qui existe déjà dont on réduit les délais de mise en oeuvre », a expliqué vendredi matin la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye, sur BFMTV et RMC.

Fixer une partie des congés payés

L’article 7 du projet de loi d’urgence sanitaire présenté par le gouvernement habilite celui-ci à « permettre à tout employeur d’imposer ou de modifier unilatéralement les dates de prise d’une partie des congés payés, des jours de réduction du temps de travail et des jours de repos affectés sur le compte épargne temps du salarié » en dérogeant « aux délais de prévenance et modalités d’utilisation » définis dans le Code du travail, les conventions et accords collectifs ainsi que le statut général de la fonction publique. Le gouvernement pourrait donc, par ordonnance, permettre aux entreprises de fixer une partie des congés payés pendant la période de confinement.

Un effort raisonnable

Dans l’entourage de Muriel Pénicaud, on présentait cette mesure mercredi comme « un effort raisonnable » demandé au salarié alors que l’Etat « met en place un plan exceptionnel pour sauver l’emploi et éviter les licenciements ». Dans les entreprises impactées par la crise, cette mesure « serait financièrement favorable aux salariés, qui ne subissent pas de perte de rémunération lorsqu’ils sont en congé, à la différence de l’activité partielle », selon Alain Milon, président (LR) de la commission des Affaires sociales du Sénat.

Le chômage partiel pourrait ne plus générer de congés payés

L’habilitation permet aussi au gouvernement de « modifier les conditions d’acquisition de congés payés ». Le gouvernement n’a pas indiqué si cela visait les périodes de chômage partiel qui actuellement donnent droit à l’acquisition de congés payés.

Donner votre avis sur cet article: Coronavirus/confinement : votre (...)

Attribuez des étoiles pour indiquer votre choix : 1 étoile, pas top, 5 étoiles, Top !

Forum: à propos de Coronavirus/confinement : votre (...)

Un message, un commentaire ?
Vous pouvez télécharger le contenu de cet article au format PDF : Enregistrer au format PDF

À découvrir également

Rechercher

Lettre de la Tribu (hebdomadaire)

 

Publiez vos articles sur Zurbains.com

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

TOP 5 des posts Zurbains les plus likés

Au nom de la Terre d'Edouard Bergeon : le film bouleversant de la rentrée
Au nom de la Terre d’Edouard Bergeon : le film bouleversant de la rentrée

1Au nom de la Terre d’Edouard Bergeon : le film bouleversant de la rentrée
(5 - 3 votes)
Lutte contre le changement climatique : et si replanter des arbres était le plus efficace ?
Lutte contre le changement climatique : et si replanter des arbres était le plus efficace ?

2Lutte contre le changement climatique : et si replanter des arbres était le plus efficace ?
(5 - 3 votes)
CGT : Cancer Généralisé du Travail
CGT : Cancer Généralisé du Travail

3CGT : Cancer Généralisé du Travail
(4.97 - 1 vote)
Islamo-gauchisme : la discrète censure de la mairie de Neuilly ?
Islamo-gauchisme : la discrète censure de la mairie de Neuilly ?

4Islamo-gauchisme : la discrète censure de la mairie de Neuilly ?
(4.97 - 1 vote)
Réduction des déchets : semaine de sensibilisation du 16 au 24 novembre
Réduction des déchets : semaine de sensibilisation du 16 au 24 novembre

5Réduction des déchets : semaine de sensibilisation du 16 au 24 novembre
(4.97 - 1 vote)

TOP 5 des posts Zurbains 2019 les plus lus

Lutte contre le changement climatique : et si replanter des arbres était le plus efficace ?
Lutte contre le changement climatique : et si replanter des arbres était le plus efficace ?
Cantines scolaires de Bondy et Noisy-le-Sec : repas végétariens, produits Bio, réduction des déchets... Des exemples à suivre
Cantines scolaires de Bondy et Noisy-le-Sec : repas végétariens, produits Bio, réduction des déchets... Des exemples à suivre
Empreinte écologique, bio-capacité, théories de l'effondrement et de la décroissance, faisons le point...
Empreinte écologique, bio-capacité, théories de l’effondrement et de la décroissance, faisons le point...
4 & 5 juillet 2019 : appel au boycott des réseaux sociaux ! Probablement non entendu, ni suivi...
4 & 5 juillet 2019 : appel au boycott des réseaux sociaux ! Probablement non entendu, ni suivi...
Nouvelles lingettes bébé biodégradables, enfin un terme à un scandale environnemental majeur ?
Nouvelles lingettes bébé biodégradables, enfin un terme à un scandale environnemental majeur ?