Contrat d’Engagement Jeune (sans formation ni emploi) : allocation de 500 euros par mois à compter de mars 2022

Contrat d’Engagement Jeune (sans formation ni emploi) : allocation de 500 euros par mois à compter de mars 2022 © stock.adobe.com

Le Contrat Engagement Jeune (CEJ) permettra de bénéficier, aux jeunes de moins de 26 ans, sans formation ni emploi, d’une allocation allant jusqu’à 500 € par mois en échange de 15 à 20 heures d’accompagnement par semaine.

Publié le

Contrat d’Engagement Jeune (CEJ) : 400.000 jeunes concernés

Le contrat engagement jeune sera déployé en mars 2022. Les jeunes de moins de 26 ans, sans formation ni emploi, pourront bénéficier d’une allocation allant jusqu’à 500 € par mois en échange de 15 à 20 heures d’accompagnement par semaine. Ce nouveau contrat d’engagement jeune devrait permettre à plus de 400.000 bénéficiaires en 2022 de trouver un emploi rapidement. Ce nouveau dispositif sera doté d’un budget de 550 millions d’euros, uniquement sur l’année 2022. L’amendement portant sur la dotation de ce contrat d’engagement jeune est discuté devant le Parlement dans le cadre du vote du projet de loi de finances pour 2022.

Un engagement dans un parcours vers l’emploi

Le contrat engagement s’adresse aux jeunes âgés de 18 à 25 ans qui sont depuis plusieurs mois sans formation, ni emploi, ni en études.

Comment en bénéficier ?

Le jeune doit s’adresser à une Mission locale, une agence Pôle emploi ou un opérateur (collectivité ou association) impliqué dans l’insertion professionnelle des jeunes. Il s’engage à suivre un programme d’accompagnement de 15 à 20 heures par semaine, sur une durée de 12 mois maximum, pouvant être portée à 18 mois sous conditions, avec la réalisation d’activités définies avec un conseiller référent, qui accompagnera le jeune jusqu’à son insertion professionnelle.

Allocation sous conditions, en contrepartie d’une assiduité en d’acceptation des activités proposées

Le jeune pourra percevoir une allocation pouvant aller jusqu’à 500 € par mois, sous condition de revenus, d’assiduité et d’acceptation des offres d’activités faites. Cette allocation peut être diminuée, voire annulée, si le jeune dispose d’une autre source de revenu (par exemple l’allocation de retour à l’emploi versée par Pôle emploi), le cumul de revenus ne devant pas dépasser 500 euros.

Garantie jeune, Accompagnement Intensif des Jeunes (AIJ) et Contrat d’Engagement Jeune (CEJ) ?

Le Contrat d’Engagement Jeune (CEJ) ne crée pas un nouveau droit mais tend à refondre deux dispositifs d’aide aux jeunes déjà existants : la Garantie jeune, mise en œuvre par les Missions locales, et l’accompagnement intensif des jeunes (AIJ), conduit par Pôle emploi.

L’adresse originale de cet article est https://www.francetransactions.com/...

Votre avis

Forum des lecteurs : votre opinion, un témoignage, un avis, lancez un débat!