Confinement d’hiver : les nouvelles règles à compter du 30 octobre © stock.adobe.com

Confinement d’hiver : les nouvelles règles à compter du 30 octobre

Deuxième période de confinement annoncée par Emmanuel Macron, pour une période allant du 30 octobre au 1er décembre, mais probablement plus, compte-tenu de la période de Noël. Voici les nouvelles règles, moins restrictives qu’en mars dernier.

Publié le

Confinement d’hiver, les nouvelles règles

Crèches, écoles, collèges et lycées restent ouverts : "Nos enfants ne sauraient être durablement privés d’instruction (...) les crèches, les écoles, les collèges et les lycées demeureront donc ouverts avec des protocoles sanitaires renforcés", a déclaré le chef de l’Etat, précisant que les "cours en ligne" seront privilégiés "partout ou c’est possible" dans les universités.
Les crèches, écoles, collèges et lycées restent ouverts. Si, au printemps, les élèves avaient dû demeurer à la maison, ils seront cette fois accueillis au sein des établissements dès la rentrée, lundi 2 novembre.

Télétravail au maximum, mais de nombreux secteurs hors télétravail peuvent continuer de travailler

Le télétravail est à privilégier "partout où c’est possible", a précisé le président de la République. Mais les secteurs restant ouverts seront bien plus nombreux qu’au printemps : les usines, les travaux publics continueront leur activité, tout comme les guichets de services publics.

Visites dans les Ehpads, c’est possible

Visites dans les Ehpad et maisons de retraite : Contrairement au premier confinement, les visites dans les Ehpad et les maisons de retraite seront autorisées, dans le respect des gestes barrières et des mesures sanitaires.

Test COVID obligatoire pour tout arrivée sur le sol français

Tests COVID : Pour ce qui concerne les voyageurs exceptionnels ou les Français de l’étranger, toute personne qui arrivera sur le territoire français sera testée. "Aucun voyageur ne doit pouvoir entrer sur le territoire européen sans qu’on soit certain qu’il n’est pas porteur du virus", a insisté Emmanuel Macron.

Retour des attestations de déplacement

Attestations de déplacement : comme durant le confinement de printemps, il faudra se munir d’une attestation pour toute sortie et avoir un motif valable : aller au travail, faire ses courses, aller chez le médecin, aider un proche, ou effectuer une courte promenade n’excédant pas une heure près de son domicile.

Attestations personnelles de sortie
Attestation employeur pour vos déplacements professionnels

Commerces non essentiels fermés, tout comme bars, restaurants, etc.

L’ensemble des commerces définis comme "non essentiels" devront fermer. Cela comprend également les établissements recevant du public, comme les bars et les restaurants. Les salariés et les employeurs qui ne peuvent pas travailler continueront quant à eux à bénéficier du chômage partiel.
"Les commerces qui ont été définis au printemps comme non essentiels, les établissements recevant du public, notamment les bars et restaurants, seront fermés", a-t-il ajouté.

Déplacements inter-régionaux interdits

Les déplacements entre les régions demeurent interdits tout comme les voyages à l’étranger, sauf exception. Les frontières à l’intérieur de l’espace Schengen ne sont pas fermées, au nom de la libre circulation des citoyens européens, mais impossible de les traverser sans un motif valable.

Tolérance jusqu’au 1er novembre

Le président de la République a évoqué une "tolérance" pour que les familles puissent regagner leur domicile. Cependant, il n’a pas précisé si une attestation serait nécessaire pour ces déplacements, ni quels seront les justificatifs demandés.
Le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé sur Twitter qu’il tiendrait une conférence de presse jeudi à 18h30 pour détailler les nouvelles mesures. Le chef du gouvernement doit s’exprimer jeudi matin devant l’Assemblée nationale, puis l’après-midi devant le Sénat, où les nouvelles mesures liées au confinement doivent être soumises à un vote des parlementaires.

L’adresse originale de cet article est https://www.francetransactions.com/...

Votre avis

Forum des lecteurs : votre opinion, un témoignage, un avis, lancez un débat!