Compteurs Linky : qui va payer au final ces frais d’installation de 130 euros ?

Compteurs Linky : qui va payer au final ces frais d’installation de 130 euros ? © stock.adobe.com

La Cour des Comptes a publié le coût moyen de l’installation d’un compteur Linky : 130 euros. Des articles de presse indiquent qu’une hausse de 15 euros serait appliquée sur les prochaines factures d’électricité. Cette polémique enfle autour du paiement de ces frais d’installation. Qui va, au final, les payer ? Le consommateur ? Enedis ?

Publié le

Hausse des factures d’électricité à venir ?

Les détracteurs des compteurs Linky n’en démordent pas. Les consommateurs vont payer leurs compteurs Linky. Des articles de presse relatent des hausses de 15 euros des prochaines factures d’électricité. Mais du côté du gouvernement, la vision n’est évidemment pas la même, et renvoie ces fausses informations au rebus. Ainsi, le Gouvernement dément les affirmations parues dans la presse relatives à une augmentation des factures d’électricité pour rembourser l’installation des compteurs Linky.

Financement des compteurs Linky

Le mécanisme de financement du projet Linky a été défini par la Commission de régulation de l’énergie qui est une autorité administrative indépendante. Les coûts d’investissements et d’installation ont été intégralement portés par Enedis et sont compensés dans la durée par les économies générées par le déploiement de 35 millions de compteurs à fin 2021. Ces économies ne pourraient pas être réalisées sans le déploiement d’un compteur Linky.

130 euros par compteur

Le montant de 130€ de coût d’installation par compteur, repris d’un rapport de la Cour des Comptes, n’est pas supporté par le consommateur final. Ce coût est directement supporté par l’entreprise ENEDIS qui le recouvre par les économies d’exploitation d’un réseau plus moderne, plus flexible et mieux équipé, permettant par exemple de réduire les frais liés aux relevés de compteurs.

Confusion autour de la hausse des 15 euros

En décembre dernier, la CRE avait prévenu d’une hausse du futur tarif d’utilisation des réseaux d’électricité, de l’ordre de 15 euros par an pour un particulier à l’horizon 2024. Mais elle attribue cette hausse à l’essor des renouvelables et des voitures électriques, qui s’accompagne de coûts pour le réseau, et non au compteur Linky.

Il n’y aura donc pas, comme cela a pu être avancé, d’augmentation de 15 euros sur la facture annuelle d’électricité des consommateurs pour rembourser l’installation des compteurs.

Au-delà des économies d’exploitation réalisées par Enedis, le consommateur pourra également réaliser des économies pour son budget personnel grâce au compteur Linky. En effet, si le consommateur souhaite utiliser les fonctionnalités du compteur Linky, il pourra alors avoir une meilleure connaissance de sa consommation et mieux la maîtriser.

Choix plus éclairé d’un fournisseur d’électricité

Il pourra ainsi choisir une offre de fourniture en électricité plus adaptée à son profil de consommation, décider de changer certains appareils énergivores, ou encore effectuer des travaux d’amélioration de la performance énergétique de son logement. Le consommateur pourra réaliser des gains sur sa facture d’électricité en utilisant les fonctionnalités de Linky et pourra bénéficier d’offres de fournitures innovantes qui n’étaient pas accessibles avant le déploiement de Linky.
En outre, le déploiement de Linky, en particulier les coûts de déploiement, fait l’objet d’un suivi régulier par la CRE, une autorité administrative indépendante dont la mission est de veiller au bon fonctionnement des marchés de l’électricité et du gaz en France, au bénéfice des consommateurs finals et en cohérence avec les objectifs de la politique énergétique.

L’adresse originale de cet article est https://www.francetransactions.com/...

Votre avis

Forum des lecteurs : votre opinion, un témoignage, un avis, lancez un débat!