Taxer les grosses plus-values immobilières, une piste, dit Le Maire

La taxation des plus-values immobilières, actuellement exonérées pour les résidences principales, est une piste de travail, a déclaré mercredi Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, mais seulement pour les très gros biens.

mercredi 6 février 2019, par

Taxer les grosses plus-values immobilières, une "piste", dit Le Maire

"C’est une piste de travail, du moment qu’on parle bien des résidences principales à un niveau très élevé", a déclaré sur France 2 le ministre, interrogé sur l’éventualité de taxer les plus-values à la revente de biens immobiliers.

Emmanuel Macron, le président de la République, a jugé le mois dernier, à l’occasion d’un débat public, "très bonne" l’idée de réguler les plus-values immobilières. Il a qualifié "d’injustice" le fait que des plus-values ne soient "pas taxées" lorsqu’elles suivent l’arrivée d’infrastructures comme la ligne à grande vitesse à Bordeaux.

Ces propos, sur lequel le président n’a pas donné plus de détails, semblent concerner les résidences principales, qui sont effectivement exonérées à la revente. Les autres biens bénéficient d’un abattement progressif en fonction de la durée de détention.

"Qu’on regarde pour les très gros biens immobiliers où visiblement il y a pu avoir un avantage qui peut être taxé, pourquoi pas ?", a déclaré M. Le Maire. "Mais faisons attention aux Français, aux contribuables, nous sommes là pour baisser les impôts", a-t-il nuancé.

"Les Français qui ont acheté une résidence principale 100.000, 150.000, 200.000 euros... Ils la revendent, ils font un bénéfice, on ne va pas taxer ce bénéfice", a-t-il détaillé, estimant que l’exonération était une "bonne chose" dans ce cas de figure.

La tribu éco-citoyenne a la parole !

Open Banking : la révolution est en marche avec Yolt, mise à disposition de son API auprès des entreprises

vendredi 15 février 2019

Les applications d’agrégation de comptes bancaires se sont multipliées ces dernières années. Gratuites pour la plupart, Yolt, pépite (...)

Logement : les conditions s'améliorent, mais les problèmes de chauffage, de bruits et de surpeuplement restent encore bien trop fréquents

vendredi 15 février 2019

Les conditions de logement s’améliore en France, mais restent déplorables. Saviez-vous qu’en France, encore 1.7% des ménages ne possèdent (...)

EKO by CA : 80.000 clients à fin décembre 2018, un succès mitigé

jeudi 14 février 2019

L’offre EKO by CA a le mérite d’être claire : Une carte, une appli, une agence pour 2 € par mois. 2€ par mois, c’est le montant des frais de (...)

Crédit Agricole SA : résultat net de 4.4 milliards d'euros, en progression de +20.6%

jeudi 14 février 2019

La fin d’année 2018, taquine sur les marchés financiers, n’aura pas perturbé plus que de raison l’excellente année de résultats du Crédit (...)