Notre-Dame-des-Landes  : des zadistes expliquent leur démarche

mercredi 16 mai 2018

Dans cette tribune, des habitantes et habitants reviennent sur la stratégie de leur lutte depuis l’intervention militaire lancée le 9 avril et la « normalisation ». Les auteurs et autrices sont des habitants et habitantes du Moulin de Rohanne, de la Rolandière, des 100 Noms, de la Hulotte, de Saint-Jean-du-Tertre, des Fosses noires, de la Baraka et de Nantes réunis dans le CMDO (Conseil pour le maintien des occupations). Au fil de cette « trêve » qui a des accents d’occupation militaire, la vie quotidienne a, de-ci de-là, repris timidement quelques-unes de ses habitudes. Flics ou pas, il faut semer, soigner les bêtes, tenir les lieux publics. Si une certaine hésitation se fait parfois sentir au moment de mettre les graines en terre, elle est vite balayée par cette certitude que les blindés n’ont su faire vaciller : nous resterons là. Nous verrons les fruits de nos vergers, nous goûterons nos récoltes à l’automne, peut-être même verra-t-on les arbres de haute futaie constituer les charpentes des cabanes de ceux qui sont encore des enfants. Nous n’avons pas attendu les propositions de régularisation pour nous projeter ici sur un temps long, au-delà même de notre propre existence. Ce jalon-là nous fait tenir en cette veillée d’armes, alors que l’on attend la nouvelle opération de destruction qui va frapper la Zad. Durant celle initiée le 9 avril, nous avons eu l’occasion de mesurer nos forces. Le mouvement, qu’on disait gangrené par les querelles internes depuis l’abandon du projet, a démontré qu’il était encore vivace. En face, la gendarmerie a prouvé qu’elle pouvait sans grande difficulté raser un tiers de la Zad en moins de trois jours. Ainsi, si l’arrivée de milliers de personnes, les tirs (...)

Lire la suite de cet article : https://reporterre.net/Notre-Dame-des-Landes-des-zadistes-expliquent-leur-demarche

La tribu éco-citoyenne a la parole !
Un message, un commentaire ?
Forum

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message