Le gouvernement relance le projet Europacity

mercredi 16 mai 2018, par

Le gouvernement a fait appel de la décision de justice qui retoquait le projet de mégacomplexe commercial et touristique dans le Val-d’Oise. Et les opposants au projet sont sommés de quitter la parcelle qu’ils cultivent sur place. Mais ils maintiennent la mobilisation prévue le 27 mai pour sauver les terres agricoles du triangle de Gonesse. Le feuilleton Europacity n’est pas terminé. Vendredi 11 mai, l’État a fait appel de la décision du tribunal administratif de Cergy-Pontoise. Le 6 mars, ce dernier avait annulé l’arrêté du préfet du Val-d’Oise qui autorisait la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) du triangle de Gonesse, devant accueillir le mégacomplexe commercial et de loisirs (250.000 mètres carrés de surface, plus de 500 boutiques, une piste de ski artificielle, etc.). Motif, « l’étude d’impact mise à disposition du public dans le cadre de l’enquête publique, ayant eu lieu du 25 avril au 25 mai 2016, était insuffisante sur plusieurs points ». Mais le gouvernement ne veut pas en rester là, et fait donc appel, tout comme l’établissement public Grand Paris aménagement a également fait appel de cette décision. De surcroît, le Collectif pour le triangle de Gonesse (CPTG), qui lutte contre le projet Europacity depuis 2010, a reçu un courrier de l’Établissement public foncier d’Île-de-France (Epfif) le sommant de quitter un champ cultivé depuis mai 2017 — les opposants à Europacity y ont encore semé les pommes de terre une semaine auparavant et le tour des citrouilles et des tomates devrait bientôt arriver. « Nous sommes convoqués pour une audience en référé au tribunal de grande instance de Pontoise ce mercredi 16 mai, a indiqué Bernard Loup, président du CPTG, lors d’une conférence de presse (...)

Lire la suite de cet article : https://reporterre.net/Le-gouvernement-relance-le-projet-Europacity

La tribu éco-citoyenne a la parole !
Un message, un commentaire ?
Forum

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message