Hausses de prix de l’immobilier : à ce rythme, un 3 pièces sur Saint-Denis sera plus cher que sur Paris intra-muros, dans seulement 256 ans !

Les prix de l’immobilier grimpent, en rythme annuel, plus vite en Seine-Saint-Denis (+5.20%) qu’à Paris (+4.70%). En tenant compte de l’écart du prix moyen au mètre carré actuel, mathématiquement, dans 256 années, un 3 pièces à Saint-Denis sera plus cher que le même situé dans le 15e arrondissement parisien, si les rythmes se maintiennent ainsi, évidemment. La spéculation battant son plein dans le département du nord de la Capitale, avec les travaux du Grand Paris. Les prix parisiens sont trop élevés pour le logement des jeunes cadres, qui doivent se résoudre à loger en proche périphérie.

mercredi 6 mars 2019, par

10km seulement séparent les centres de Paris et de Saint-Denis

Le baromètre des prix du site MeilleursAgents se fait régulièrement l’écho des records de prix dans la Capitale. Mais la bulle immobilière est désormais encore plus vigoureuse en banlieue, notamment pour les communes directement concernées par le tracé du Grand Paris Express. Les écarts de prix, au mètre carré, entre les villes, pourtant situées géographiquement proches les unes des autres est toujours aussi important. Compte-tenu des rythmes de hausses de prix annuels respectifs en Seine-Saint-Denis et sur Paris, il ne faudrait que 256 années pour que le prix au mètre carré du département de nord de la Capitale soit le plus élevé des deux. Un rattrapage quasi immédiat donc...

Les prix de l’immobilier grimpent plus vite en première couronne que sur Paris

Les prix sur Paris sont trop élevés pour les résidents. Logiquement, ils cherchent à se loger dans la plus proche périphérie. Selon le dernier baromètre mensuel du site d’évaluation MeilleursAgents, tous les secteurs de la petite couronne dépassent désormais (en croissance mensuelle) Paris. Là où la capitale se contente d’une hausse de 0,2%, les Hauts-de-Seine affichent +0,5% contre +0,4% dans le Val-de-Marne et + 0,3% en Seine-Saint-Denis.

Paris : 11 arrondissements au-delà des 10.000€ du m2

Paris restera toujours Paris. En tous cas, tant que la bulle immobilière n’explose pas. La hausse annuelle record en Ile de France se porte sur le département de la Seine-Saint-Denis (+5.20%), contre +4.70% pour Paris.

Montreuil, Neuilly-Plaisance, Romainville ou encore Saint-Denis et Villepinte connaissent même des hausses de prix de +6% en seulement une année.

Prix moyen du mètre carré de 3.400€ dans le 93

Le prix moyen est de 3100 €/m² pour une maison en Seine-Saint-Denis et un peu plus de 3700 €/m² pour un appartement. Avec le Grand Paris, Aubervilliers et Saint-Denis devraient connaître une forte spéculation dans les années à venir.

La tribu éco-citoyenne a la parole !

Six Français sur dix opposés à un report de l'âge légal de départ à la retraite

dimanche 24 mars 2019

Six Français sur dix (61%) se disent contre un report de l’âge légal de départ à la retraite pour financer les frais liés au risque de (...)

Delevoye souhaite que le cumul emploi-retraite permette de gagner des points

dimanche 24 mars 2019

Le haut-commissaireà la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye, souhaite assouplir le dispositif de cumul emploi-retraite afin de (...)

CORRIGÉ : Les domaines Center Parcs vont poursuivre leur expansion à l'international

vendredi 22 mars 2019

Center Parcs, marque du groupe Pierre et Vacances déjà forte de 24 domaines en Europe, va développer son concept dans plusieurs nouveaux (...)

Connaissances financières : la grande majorité des Français (77%) estiment ne pas avoir un niveau suffisant

vendredi 22 mars 2019

77 % des Français estiment avoir un niveau de connaissance moyen ou faible sur les questions financières, selon une enquête Audirep (...)

vendredi 22 mars 2019