Evacuation en cours dans l’une des plus grandes copropriétés dégradées de Marseille

L’évacuation d’un bâtiment de l’une des plus grandes copropriétés dégradées de Marseille s’annonçait vendredi longue et délicate, dans une ville en proie à une crise inédite, avec 1.500 personnes évacuées depuis quatre semaines de leurs logements vétustes.

vendredi 30 novembre 2018, par

Evacuation en cours dans l’une des plus grandes copropriétés dégradées de Marseille

Rats, humidité, bagarres, électricité délabrée... Le bâtiment A du Parc Corot et ses 96 logements, dans les quartiers Nord, est connu pour concentrer les dangers. La crise ouverte par l’effondrement de deux immeubles du centre de Marseille, qui a fait 8 morts le 5 novembre, a précipité son évacuation.

Conformément à un arrêté de "d’insécurité imminente" pris par la mairie le 23 novembre, des camions de déménagement prenaient en charge vendredi matin les affaires des habitants évacués.

La municipalité a indiqué à l’AFP avoir engagé une "procédure d’évacuation concertée":elle "accompagne le déménagement volontaire" des 27 locataires et des propriétaires et "propose des solutions de relogement" avec l’aide des bailleurs sociaux.

Sur le terrain, cette évacuation débutée jeudi "est menée n’importe comment, la mairie s’en fiche complètement", a toutefois dénoncé la députée LREM Alexandra Louis. Elle assure avoir accompagné vendredi des habitants "quasiment livrés à eux-même alors qu’ils auraient besoin d’un accompagnement social voire psychologique".

Le bâtiment A du Parc Corot compte 96 appartements, dont 27 "légitimement occupés", de nombreux autres étant squattés. L’évacuation des dizaines de squatteurs se fera dans un second temps et incombe à la préfecture, avec au besoin le concours de la police. Ces habitants précaires seront "pris en charge et accompagnées vers des dispositifs adaptés", a précisé à l’AFP la préfète déléguée pour l’Égalité des Chances Marie-Emmanuelle Assidon.

La crise sans précédent que connaît Marseille complique la tâche des autorités : depuis quatre semaines la deuxième ville de France a fait évacuer 193 immeubles vétustes et menaçants pour éviter un nouveau drame.

Les habitants du bâtiment A du Parc Corot s’ajouteront aux 1.509 personnes qui se sont retrouvées sans-domicile fixe du fait de ces évacuations et sont relogées le plus souvent à l’hôtel, les autres dispositifs étant saturés.

La tribu éco-citoyenne a la parole !

Six Français sur dix opposés à un report de l'âge légal de départ à la retraite

dimanche 24 mars 2019

Six Français sur dix (61%) se disent contre un report de l’âge légal de départ à la retraite pour financer les frais liés au risque de (...)

Delevoye souhaite que le cumul emploi-retraite permette de gagner des points

dimanche 24 mars 2019

Le haut-commissaireà la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye, souhaite assouplir le dispositif de cumul emploi-retraite afin de (...)

CORRIGÉ : Les domaines Center Parcs vont poursuivre leur expansion à l'international

vendredi 22 mars 2019

Center Parcs, marque du groupe Pierre et Vacances déjà forte de 24 domaines en Europe, va développer son concept dans plusieurs nouveaux (...)

Connaissances financières : la grande majorité des Français (77%) estiment ne pas avoir un niveau suffisant

vendredi 22 mars 2019

77 % des Français estiment avoir un niveau de connaissance moyen ou faible sur les questions financières, selon une enquête Audirep (...)

vendredi 22 mars 2019