Mode : les hommes sont plus dépensiers que les femmes !

Et bim ! Encore une idée préconçue de plus qui est réduite en bouillie ! Quand il s’agit de vêtements de qualité, la dernière enquête d’Opinion Way pour Vide-Dressing confirme que les hommes sont davantage enclins à dépenser que les femmes. Détails.

jeudi 6 juillet 2017, par
1 vote
( Depenses|textebrut) ,

L’enquête menée par VIDEDRESSING et OPINIONWAY met en lumière la vraie nature des achats mode des hommes. Ces messieurs semblent prêts à ne pas être regardants sur le prix pour acquérir une pièce qui deviendra un incontournable de leur garde-robe. Davantage que des dépenses, il faut y voir un véritable investissement. Après tout, le plaisir n’a pas de prix.

LES HOMMES, PLUS DÉPENSIERS QUE LES FEMMES ?

Halte aux idées reçues ! Les hommes sont prêts à mettre la main au portefeuille lorsqu’il s’agit d’investir dans de belles pièces. 71% des hommes sont prêts à investir plus de 100€ et 34% d’entre eux sont même disposés à dépenser plus de 300€ contre 21% des femmes.

Chez Videdressing, le panier moyen est d’ailleurs 20% plus élevé chez les hommes que chez les femmes (116€ vs 97€)

Une différence qui ne tend pas à s’effacer lorsque la somme augmente : interrogés sur la somme la plus élevée dépensée dans une pièce ou un accessoire, 19% des hommes se montrent enclins à investir plus de 500€, contre seulement 11% des femmes.

Dès lors, deux comportements apparaissent : les hommes préfèrent acheter peu souvent pour investir davantage, contrairement aux femmes qui multiplient les achats afin de suivre les nouvelles tendances.

DRESSING UTILE VS DRESSING FUTILE

Ceci n’est pas sans incidence sur l’allure générale du dressing : si celui des femmes recèle de nombreux trésors achetés au gré des saisons, il apparaît que les garde-robes masculines sont plus minimalistes… ou qu’elles durent davantage dans le temps !

Les membres masculins de Videdressing plébiscitent des articles intemporels comme les sacs et bagages Louis Vuitton ou Chanel, les accessoires Hermès ainsi que les vêtements Ralph Lauren.

Les résultats de l’enquête mettent en exergue cette tendance : 29% des hommes répondent n’avoir aucun vêtement à vendre sur des sites de revente comme Videdressing contre seulement 18% de femmes.

Les hommes sont-ils très conservateurs ? Seuls 15% des hommes disposés à se séparer d’une partie de leur dressing ont plus de 10 pièces à revendre, contre 28% des femmes !

Le constat est ainsi sans appel : les hommes préfèrent miser sur les valeurs sûres, sinon rien.

LES HOMMES ET LES FEMMES S’ACCORDENT SUR LE COSTUME

D’ailleurs, s’il est un point vestimentaire sur lesquels hommes et femmes sont bien d’accord : le port du costume est LA tenue qui met le plus en valeur un homme. Il reste la valeur sûre pour 44% des sondés.

Veste, pull et chemise composent le top 3 des articles les plus achetés par les hommes sur Videdressing.

Alors que l’enquête leur soumet un large panel de tenues passant du dandy au rockeur, du pantalon à pinces au baggy tee-shirt, 23% des sondés répondent qu’aucun des styles proposés ne met l’homme en valeur.

Un chiffre qui amène à s’interroger sur la tenue qui saurait convaincre ces 23% de récalcitrants. Serait-ce l’homme dans son plus simple appareil ?

LES HOMMES ET LA NOTION DE PLAISIR

Loin des clichés et autres caricatures, ce sondage nous enseigne également que le shopping est source de plaisir pour les hommes. À cette question, 49% d’entre eux répondent favorablement au fait que s’acheter un nouveau vêtement ou accessoire leur procure du plaisir. C’est cependant nettement inférieur aux femmes puisque 73% de ces dernières indiquent tirer beaucoup de plaisir de l’achat d’un nouveau vêtement ou accessoire.

Le shopping met d’ailleurs tous les Français d’accord : en région parisienne comme en province, 62% de nos compatriotes adorent renouveler leur garde-robe.

Malgré ces chiffres élevés, ne retirons pas aux hommes qu’à 87% ils répondent associer le plaisir à faire l’amour. Entre le sexe et le shopping... il n’y a pas photo.

SONDAGE RÉALISÉ PAR POUR VIDEDRESSING DU 10 AU 12 MAI AUPRÈS D’UN ÉCHANTILLON DE 1019 FRANÇAIS, REPRÉSENTATIF DE LA POPULATION FRANÇAISE ÂGÉE DE 18 ANS ET PLUS.

Partagez cet article
La tribu a la parole : A vous de commenter !

Vos commentaires, questions, réponses, réactions