34% moins cher en moyenne que le co-voiturage ? C’est l’autocar !

Depuis que les cars sillonnent la France de long en large, c’est devenu le moyen de transport le moins cher, largement devant le co-voiturage

Pour faire un Paris-Lyon ou un Marseille-Paris, rien de mieux que le bus ! C’est en moyenne 34% moins cher que le co-voiturage. Plus écologique, plus reposant, mais moins rapide...

mercredi 16 mars 2016, par

Le moyen de transport le moins cher, le plus écologique, mais pas le plus rapide !

L’autocar est en moyenne 34% moins cher que le covoiturage. C’est ce que révèle l’étude menée par Busbud, le site web leader de la réservation de voyages en bus, qui a analysé plus de 15 000 départs proposés sur BlaBlaCar et sur sa base de données française. Les trajets réalisés en covoiturage sont, par contre, 35% plus rapides que ceux en autocar.

L’autocar est moins cher sur toutes les routes analysées….

Sur les 24 routes analysées, le bus est moins cher dans tous les cas. Les écarts les plus importants sont observés sur les lignes Paris – Rennes, Paris – Toulouse et Lyon – Marseille. Sur ces trajets, le covoiturage coûte plus du double de l’autocar. En moyenne, le bus est 34% moins cher que le covoiturage. Nous observons une légère corrélation entre la distance et l’écart entre le prix. Plus le trajet est long, plus le bus devient avantageux. Les coûts fixes du bus sont plus élevés que ceux d’un trajet en voiture et plus le trajet est long, plus l’autocar est capable de faire des économies d’échelle pour ses usagers.

L’offre et les services ne sont pas tout à fait identiques. Si l’autocar est moins cher, il reste tout de même moins rapide qu’un covoiturage, et ce de 34% en moyenne.

Comme pour le prix, l’écart grandit proportionnellement avec la distance du trajet. Plus le trajet s’allonge, plus les autocars prévoient des arrêts pour faire descendre et monter des usagers. Aussi, le gain du temps est principalement dû aux limitations de vitesse sur les autoroutes. Les voitures peuvent rouler à 130km/h tandis que les autocars doivent respecter une limitation de 100km/h. Plus le trajet est long, plus la proportion d’autoroute par rapport aux autres types de route s’agrandit et plus l’écart grandit.

71% des covoitureurs sont des hommes, âgés de 36 ans en moyenne L’analyse des départs réalisée par Busbud établit un profil moyen du covoitureur. L’âge moyen des conducteurs est de 36 ans et la tranche d’âge la plus représentée est celle des 25-35 ans. La grande majorité des chauffeurs sont des hommes - 71% de l’échantillon analysé - ce qui expliquerait la nouvelle offre « Ladies Only » de BlaBlaCar qui cherche à encourager les femmes à utiliser le service pour la première fois.

Partagez cet article
La tribu a la parole : A vous de commenter !

Vos commentaires, questions, réponses, réactions