Une maison détruite par erreur, suite à une erreur sur Google Maps

La maison des voisins détruite par erreur...

Vous aviez vous aussi sans doute remarqué que Google Maps n’est pas toujours fiable ? Visiblement certaines personnes ont une foi sans limite pour Google Maps, au point où ils lui font une totale confiance, même pour indiquer la localisation d’une maison à détruire... Sauf que...

jeudi 24 mars 2016, par
1 vote
( Google Maps|textebrut)

Au Texas, les Américains n’ont pas froid aux yeux. Pour démolir une maison américaine, c’est du vite fait. Ces maisons ne sont constituées que de bois et de cloisons. Un coup de bulldozer et le tour est joué.

Vite fait. Bien fait. Sauf qu’il faut encore démolir la bonne maison...

La maison des voisins détruite par erreur

Ils vivaient paisiblement au 7601 Calypso Dr. et manque de chance, l’ouvrier en charge de la démolition n’a pas pris la peine de vérifier l’adresse de la rue avant de faire son job. Sur la seule base des informations fournies par Google Maps, il a donc démoli la mauvaise maison.

Sur Google Maps, le 7601 Calypso Drive et le 7601 Cousteau Drive pointaient au même endroit....

Pourquoi des erreurs aussi grossières sur Google Maps ?

En fait, tous les produits Google sont dits "intelligents". Ils apprennent de ce que les utilisateurs valident ou modifient comme information. C’est le cas pour le moteur de recherche, mais également pour Google Maps. Ainsi, après les attentats du Bataclan en France, Google Maps positionnait Daech à l’adresse du Bataclan, car l’association entre les deux termes était très forte. Quand on recherchait le terme Daech, il indiquait alors l’adresse du Bataclan. Une hérésie totale, montrant les limites de ces systèmes... La majorité des avis ne donne pas raison. C’est bien le même défaut que sur Wikipédia, ce que pensent la majorité des internautes, à tort ou à raison, devient de fait la vérité absolue, d’où les milliers d’hérésies publiées.

De la même façon, beaucoup de personnes se trompent entre Calypso Drive et Cousteau Drive... Ainsi, les brillants outils de Google en viennent à se tromper aussi.