Pas de crise pour les radars : plus d’un milliard d’amendes espérées en 2018, +35% de points de permis retirés !

Pour les radars ce n’est pas la crise ! Le business tourne à plein régime, l’Etat estime à 928 millions d’euros le total des amendes sur 2018, d’après les chiffres avancés par Les Echos. Avec les pénalités des automobilistes ne payant pas à temps, cela devrait dépasser facilement le milliard d’euros.

jeudi 5 octobre 2017, par

Radars routiers : à fond sur les amendes et le retrait des points du permis !

Pas moins de 1,11 milliard d’euros, c’est le montant des amendes espérées par la [a[loi de finances 2018]a], émises à partir des radars automatiques. Les automobilistes ne rouleront pas forcément plus vite, mais les règles du jeu vont changer un peu. L’Etat escompte également augmenter de +35% le nombre de points retirés en 2018 sur les permis de conduire. Quelques aménagements sont prévus pour y parvenir... Les radars fixes vont commencer à bouger...

Des panneaux induisant en erreur les automobilistes

Fini la prévention avec des gentils panneaux avertissant de la présence exacte de la boite à images. Il sera désormais possible de placer des "faux" vrais panneaux, indiquant la présence prochaine d’un radar, histoire de faire ralentir les voitures, mais sans pour autant qu’il y est un radar de positionné dans la zone proche. Ce dernier pouvant ne pas avoir forcément une position fixe le long de la route. Ce sera un nouveau jeu amusant pour les applications mobiles, positionner le radar fixe, qui ne l’est donc plus vraiment... Quelle mascarade, et tout ceci avec notre argent !

100 nouveaux radars supplémentaires en 2018, encore plus performants

Outre les traditionnels radars fixes, l’installation de radars autonomes (sur les chantiers) ou de radars discriminants (qui savent différencier la vitesse des voitures de celle des poids-lourds) va être intensifiée, tandis que l’externalisation de voitures radars va être étendue à d’autres régions que la Normandie, la seule concernée pour le moment .

Collecter de plus en plus d’argent, car le nombre de tués sur la route augmente... Et donc ?

Un seul tué sur la route par an, ce serait déjà trop, évidemment. Mais 55.000 morts par an, c’est le bilan de l’obésité en France. Que fait-on vraiment pour lutter contre ce fléau ? Dépense-t-on, selon la même échelle de proportion, 10 milliards d’euros en prévention pour lutter spécifiquement contre ce fléau ? C’est possible, je n’ai pas les chiffres... Nous pouvons également réduire la vitesse sur la route à 30km/h, statistiquement, le nombre d’accidents devrait chuter... Sic.

Partagez cet article
La tribu a la parole : A vous de commenter !