Minima sociaux : le nombre d’allocataires en légère hausse en 2015

Environ 4,14 millions de personnes ont perçu au moins l’un des minima sociaux en France en 2015, un chiffre en augmentation modérée par rapport à 2014, selon une étude du ministère des Affaires sociales publiée mardi.

mercredi 10 mai 2017, par

Minima sociaux : le nombre d’allocataires en légère hausse en 2015

Les bénéficiaires, d’au moins une des dix allocations, ont augmenté de 1,6% entre 2014 et 2015, contre2,7% l’année précédente, indique la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques du ministère des Affaires sociales et de la Santé .

Cette "hausse modérée" s’explique en partie par une baisse du nombre des bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA) "socle", qui constitue un revenu minimum pour les personnes sans ressources, et de l’allocation de solidarité spécifique (ASS), pour les chômeurs de longue durée ayant épuisé leurs droits à l’assurance chômage.

Entre 2008 et 2013, le nombre de ces allocataires avait fortement augmenté avec une moyenne de 6,5% par an sur la période.

Ces deux minima sont considérés comme les "plus sensibles à la situation du marché du travail", selon le ministère.

De mi-2013 à la fin de l’année 2015, le nombre de chômeurs a légèrement diminué (-26.000 personnes).

En 2015, 1,95 million de foyers ont touché le RSA socle qui correspond au trois-quarts de l’augmentation totale du nombre de bénéficiaires de minima, et 1,06 millions de personnes ont bénéficié de l’allocation aux adultes handicapés (AAH), soit une augmentation de 2,1%.

Dans les départements et régions d’outre-mer (Drom), une personne sur trois est couverte par un minimum social, ce qui représente 8,4% des allocataires en France.

Quelque 7 millions de personnes, en tenant compte des enfants et des conjoints, sont couverts par les minima sociaux soit 11% de la population française, ajoute la Drees.

Partagez cet article
La tribu a la parole : A vous de commenter !