Cigarettes électroniques : Bon ou mauvais plan pour les fumeurs ?

La "fumée électronique" est-elle vraiment inoffensive ?

La cigarette électronique est un nouveau concept permettant d’aider les fumeurs à se sevrer du tabac : gadget ou aide efficace contre le tabagisme ?

samedi 23 juin 2012, par
2 votes
Mots-clés (santé|textebrut) ,

Cigarette électronique : comment ça marche ?

Interdiction de fumer dans les lieux publics, images peu ragoutantes sur les paquets de cigarettes, campagnes publicitaires anti-tabac récurrentes, hausses régulières des prix. La lutte contre le tabagisme est plus que jamais d’actualité, pourtant si les candidats au sevrage se multiplient, nombreux sont ceux qui échouent.

Les professionnels ont flairés le filon et de nombreux produits et solutions d’aide pour arrêter de fumer sont disponibles dans le commerce : gomme à mâcher, patchs, acupuncture, hypnose, traitements médicamenteux, homéopathie... Et plus récemment la cigarette électronique.

De nombreux fumeurs précisent qu’ils sont dépendants au tabac mais également à la gestuelle et aux rituels que la cigarette instaure. La cigarette électronique tente donc de répondre à ce besoin tout en supprimant les effets nocifs du tabac.

Outre l’esthétique qui peut differer d’un modèle à l’autre toutes les cigarettes fonctionnent de la même manière et sont constituées de :
li une batterie
li un micro processeur
li un pulvérisateur
li une cartouche contenant des arômes, de la nicotine et du propylène de glycol.

Une technologie qui permet de reproduire de manière factice la fumée. Lorsque le fumeur aspire, le liquide mélangé à l’air inspiré se diffuse sous forme de vapeur grâce au propylène de glycol. Une fois vide, la cartouche peut être rechargée ou changée. Certains modèles poussent le mimétisme jusqu’à placer une diode luminescente pour simuler la combustion.

Combien ça coûte ? Les prix différents grandement selon les fabricants et la qualité du produit. En moyenne on trouve des cigarettes électroniques jetables à 5.99€ (les 500 bouffées), jusqu’à 40€ pour les modèles rechargeables les plus onéreux.

Cigarettes électroniques : sont-elles efficaces ?

La cigarette éléctronique est en vogue, mais va t-elle devenir un réel palliatif à la cigarette et pourquoi pas un accessoire de mode ?

Pas si sûr, car les avis des spécialistes sur ce produit et notamment sur ses effets sur la santé diffèrent. Les opposants dénoncent le risque de toxicité. En effet, le propylène de glycol peut-être innoculé lors de l’inhalation et aucune étude officielle n’a été réalisée avant la mise sur le marché en France.

Une étude américaine de la Food and Drug Administration (FDA) constate néanmoins la présence de substances toxiques ou carcinogènes telles que les nitrosamines dans les cartouches.

Les partisans, eux, mettent en évidence le fait que la cigarette électronique est largement moins toxique et moins dosée en nicotine qu’une cigarette classique et que si elle permet de moins fumer alors elle est de fait bénéfique pour les utilisateurs. Ils estiment qu’elle est également plus agréable a utiliser qu’un substitut nicotinique en patch ou en gomme à mâcher.

La cigarette électronique est-elle une bonne transition avant un arrêt définitif du tabac ? Même si les témoignages des utilisateurs semblent très positifs, un temps de recul est encore nécessaire pour connaitre l’efficacité réelle de ce produit dans la lutte contre le tabagisme.

Partagez cet article
La tribu a la parole : A vous de commenter !

Vos commentaires

  • Le 10 mars 2013 à 12:45, par arno999 En réponse à : Cigarettes électroniques : Bon ou mauvais plan pour les fumeurs ?

    Je ne comprends pas trop pourquoi cette polémique autour de la cigarette électronique ? Pour une fois qu’un moyen d’arrêter de fumer est efficace on veut essayer de prouver que c’est nocif ! mais ce n’est rien à côté d’une vraie cigarette tout le monde le sait. Le problème est que le gouvernement ne gagnera pas d’argent sur la e-cigarette alors qu’il en gagne énormément sur le tabac...

Vos commentaires, questions, réponses, réactions