Après les coursiers à vélo, Deliveroo ubérise cuisiniers et restaurants

vendredi 20 octobre 2017, par

Les livreurs ultra-précaires, sous-payés et sans aucune protection sociale qui travaillent pour l’entreprise de livraison de repas Deliveroo (lire notre article) apprécieront : en 2016, le dirigeant le mieux payé de l’entreprise – qui a son siège à Londres – a reçu 125 000 livres sterling (environ 141 000 euros) en salaires et bonus, soit une augmentation de 22 % comparé à l’année précédente. C’est certes moins que nombre de chefs de grandes entreprises, mais beaucoup au regard des bénéfices réels de la (...)

li 

/ , , ,

Lire la suite : https://www.bastamag.net/Apres-les-coursiers-a-velo-Deliveroo-uberise-cuisiniers-et-restaurants

Partagez cet article
La tribu a la parole : A vous de commenter !

Vos commentaires, questions, réponses, réactions