Hausse de la radioactivité dans l’air depuis une semaine en Europe, une source inexpliquée, les regards se tournent vers la Russie

En France des traces de césium 137 sont retrouvées dans des champignons dans les Vosges et dans les Alpes. Mais rien de grave pour votre santé... Enfin, pour le moment.

Rien d’alarmant pour la santé nous dit-on... Toujours est-il que depuis une semaine la présence de ruthénium 106 est mesurée dans l’air en France. Les stations de détection de la radio-activité ont toute réagi...

mardi 10 octobre 2017, par
( Radioactivite|textebrut) ,

Plusieurs stations de mesure dans une dizaine de pays européens détectent depuis une semaine la présence de ruthénium 106 dans l’air. En France aussi, des traces infimes ont été mesurées près de la Seyne-sur-Mer. Les niveaux n’ont absolument rien d’alarmant pour la santé. Mais ce qui serait bien, ce serait de savoir d’où cela vient. Les instituts de radioprotection mènent l’enquête. Ils ont localisée la pollution dans le sud de l’Oural, donc en Russie. Mais les Russes ne veulent rien dire. Il ne s’agirait pas d’une fuite de centrale, ce qui est rassurant. D’autres éléments radioactifs, comme du césium, auraient été découverts en même temps.

Parmi les pistes possibles : un accident ou un incendie dans une usine qui fabrique du matériel pour les hôpitaux. Cette pollution rappelle que la radioactivité peut se déplacer très loin.

Détection de ruthénium 106 dans l’air en Europe : niveaux très faibles sans conséquences pour santé et environnement http://www.irsn.fr/FR/Actualites_pr...

Partagez cet article
La tribu a la parole : A vous de commenter !

Vos commentaires, questions, réponses, réactions